Gouvernance de Patrice Talon| Lionel Zinsou salue les performances de l’économie béninoise.

Invité sur RFI, au cours d’une émission, le Samedi dernier, l’ancien Premier Ministre du Bénin, Lionel Zinsou a salué les performances réalisées, par le régime en place dans le domaine agricole. Pour l’ancien Ministre du Bénin, l’économie du Bénin progresse, malgré la fermeture des frontières. Il déclare que la croissance économique du Bénin est due à plusieurs causes. Pour lui, c’est une croissance économique fortement impactée par les bons résultats enregistrés dans le secteur agricole. Il continue et renchérit en affirmant que “le Bénin travaille bien. Dans l’agriculture le Bénin vient de faire une démonstration que personne ne s’attendait vraiment. C’est à dire , on a doublé la production en 4 ans. On est devenu le premier pays producteur du Coton en Afrique de l’Ouest. Tel qu’on a augmenté et les surfaces et les productivités, les rendements donc ça correspond à l’enrichissement réel des paysans béninois. Et comme l’agriculture est le premier client, le premier fournisseur de tous les autres secteurs, ça a des effets d’entraînement qui ont d’ailleurs compensé en taux de croissance la fermeture des frontières.” A la suite de ces propos, le candidat malheureux de l’élection présidentielle de 2016 apporte des explications en ces termes “Mais dans la foulée, ce que les gens ne voient pas toujours est que nous avons la même progression sur le maïs, sur le manioc, sur l’ananas, sur l’anarcade et si vous voulez ça a fait l’auto croissance du Bénin.” Lionel Zinsou de ce fait se démarque légèrement du jugement de l’opposition et pense en vérité que “le travail des béninois, des paysans béninois, de tous les secteurs qui concourent à ces résultats” Pour finir l’homme pense que l’économie béninoise progresse bien et a laissé entendre que l’économie du Bénin “c’est une économie qui progresse, qui progresse d’ailleurs très régulièrement depuis une quinzaine d’année. Je pense que l’environnement des affaires ne se dégrade pas”

M.K

Laisser un commentaire