Financement des partis politiques| Paul Hounkpè se réjouit de la nouvelle et demande la signature du décret.

Financement des partis politiques avec une somme de 1,5 Milliards de FCFA au Bénin. Paul Hounkpè se réjouit de la nouvelle et demande la signature du décret portant statut de l’opposition.  

Le secrétaire exécutif national du parti Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Paul Hounkpè, invité ce vendredi 11 septembre 2020 par la Radio nationale à se prononcer sur le financement des partis politiques, a déclaré que ce pas posé par le régime de Talon est un pas important dans la vie des partis politiques au Bénin. « C’est une étape extrêmement importante des réformes parce que nous voulons qu’il y ait moins d’interférences occultes dans la gestion des partis politiques et des élections » Pour la tête de pont du parti FCBE, il n’est pas facile aux Béninois de donner de l’argent pour le financement des partis politiques dans lesquels ils militent. « Si le gouvernement vient à concrétiser cette réforme, on ne peut que s’en réjouir », a affirmé l’ancien ministre du Bénin sous le régime Yayi. Saisissant cette occasion, il a exhorté le gouvernement béninois a fait de même pour la loi sur le statut de l’opposition adoptée en novembre 2019. « Si le gouvernement fait ce pas décisif, il va falloir également que le statut de l’opposition soit chose réglée », a-t-il ajouté. Notons que le décret de la loi portant financement des partis politiques au Bénin en son article premier stipule qu’il est mis en place pour le financement des partis politiques légalement constitués et remplissant les conditions, la somme de trois milliards FCFA. Il est précisé dans le document que la part des financements à recevoir au titre de l’année 2020 couvre les deux derniers trimestres de l’année et s’élève à 1,5 milliards FCFA.  

M.K

Laisser un commentaire