Acquisition de cinq ambulances médicalisées au Ministère de la Santé| la CRIET déboute Jean Baptiste Elias

La CRIET déboute Jean Baptiste Elias avait fait un recours à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, (CRIET) pour s’autosaisir de la supposée acte de corruption relatif à l’acquisition de Cinq ambulances médicalisées au Ministère de la Santé. Ce qui a amené la CRIET a fait des audits pour pouvoir élucider cette affaire. Au terme des auditions, le procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, Gilbert Togbonon est monté au créneau Vendredi dernier pour réfuter toutes les allégations du président du FONAC Jean Baptiste Elias. D’après Gilbert Togbonon, de toutes les auditions des parties intervenues dans la chaîne de passation du marché pour l’acquisition de ces ambulances, il s’est avéré que tout s’est déroulé dans les règles de l’art. Au sujet du montant qui a suscité beaucoup de remous au sein de l’opinion publique et d’interrogation de la part de certains concitoyens béninois qui l’avaient jugé exorbitant, le procureur spécial de la CRIET a rassuré et a affirmé que les ambulances commandées au profit de certaines zones sanitaires par le ministère de la santé, étaient des ambulances de dernière génération. Tout en balayant l’argument de surfacturation qu’il y a eu autour de cette affaire, dénoncée par Jean Baptiste Elias sur les médias, il a aussi fait savoir que “ces ambulances disposaient des plateaux techniques pouvant permettre au corps médical d’entamer, les interventions sur la route en attendant de parvenir au centre de santé.” Il faut ajouter que la commande de ces ambulances a été faite sur le marché n°335 du 17 Septembre 2018 signé pour la fourniture de 5 ambulances médicalisées 4×4 diesel, de marque Mercedes Fourgons par une société de la place pour un montant de 493.830.000 f cfa. Quant à l’appel d’offre, il a été émis en décembre 2015.

M.K

Laisser un commentaire